Samedi 22 juin

La fête de la Jeunesse

Samedi 22 juin, la Ville organisait une Fête de la Jeunesse dans le quartier des Lozaits.

Le café itinérant de La Grande Ourse y tenait un stand de petite restauration bio et végétarienne, de 18h30 à 20h30, en face du 44 rue Mermoz.

Nous avions été prévenus le lundi soir précédent par la Maison des Associations : "En tant qu’associations, vous êtes sollicitées pour participer : proposer des animations pour toutes tranches d’âges, tenir un stand sucré/ salé..."

Comme une de nos missions est d’intervenir en direction des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, nous nous sommes empressés de répondre, malgré un délai plutôt court. Nous avons préparé des boissons (bissap, baobab, thé vert à la menthe), des desserts (carrotte cake et salade de fruit), et des assiettes méditerranéennes pour environ 30 convives. Il était convenu que nous viendrions avec nos tables pliantes, chaises et parasols, et que la Ville nous fournirait deux grandes tables pour installer le buffet.

Nous étions 4 ( Alain, Danièle, Emmanuel et Natalie) pour cette soirée au pied levé, Catherine ayant aidé aux préparatifs. En arrivant à 18h sur la grande pelouse de Mermoz, nous avons appris que les tables promises par la Ville n’étaient finalement pas disponibles. Heureusement nous avons pu courir chercher nos deux tables de secours.

De l’autre côté de la pelouse, la Ville offrait un barbecue géant : des merguez dans un morceau de pain, et dès 18h30, une longue file de jeunes garçons et filles s’était formée atour des barrières, attendant la distribution.

Nos tables et chaises ont vite été occupées par des personnes qui désiraient se reposer en profitant de la fête, des jeunes filles ont pris de la salade de fruits, quelques adultes sont venus pour se restaurer et nous avons finalement servi une douzaine d’assiettes. Mais surtout, nous avons vu à quel point les habitants de ce quartier ont peu d’argent pour se distraire... Les enfants, qui avaient soif (la Ville n’avait pas prévu d’eau pour accompagner le barbecue) pouvaient rarement s’offrir une de nos boissons (à 0,50 et 1 euro). Aussi, au moment de partir, alors que le concert allait commencer, nous leur avons offert à boire. Et comme devant le barbecue une heure plus tôt, ils se sont rangés en une longue file sage pour avoir du thé.

Il nous restait pas mal de victuailles, heureusement consommées lors du pique-nique du lendemain.