Le jardin de la Géothermie

, par Natalie Gandais

Le projet de La Grande Ourse à la Géothermie, et la démarche pour être autorisée à intervenir sur le site.

La nouvelle usine de géothermie, rue Jean-Baptiste Baudin, a été construite par la Semhach sur un ancien site technique de la Ville de Villejuif, lui-même en lisière du cimetière des Pommiers. Outre l’usine et les puits de géothermie, la Semach a construit une belle salle de réunion et a aménagé en espace vert rustique le terrain situé entre l’usine et la rue Baudin.
Il était convenu qu’à l’issue des travaux, une convention serait établie entre la Ville et la Semhach, afin que les associations locales aient accès à la salle (pour des réunions, des conférences... sur les thèmes de l’environnement, du développement durable) et au jardin (pour y cultiver des potagers).

Avant de demander à la Ville la permission d’occuper un bout de terrain deux fois par semaine, nous avons donc rencontré la Semhach le 15 novembre 2018 pour discuter du projet.

Ce jour là, il a été convenu la création de potagers urbains, cultivés selon les principes de la permaculture, afin d’accroître la production et la consommation de fruits et légumes locaux par les Villejuifois.

Résumé de la visite du 15 novembre

Nous avons visité le terrain d’environ 1500 m2 attenant à la salle pédagogique, équipé de composteurs, ainsi que le local pour les outils et la réserve d’eau de pluie.

Concrètement, nous avons proposé d’organiser sur une ou plusieurs parcelles du terrain de la Géothermie des ateliers « potager » destinés au grand public, pour partager et diffuser les savoirs et les pratiques du jardinage bio, afin que progressivement les habitants de Villejuif puissent convertir de nouveaux espaces privés ou publics en potagers.

Sur ces parcelles, nous envisageons de cultiver des fruits (plantation de fraisiers, rhubarbe, d’arbustes tels que framboisiers, groseilliers, et de quelques arbres fruitiers à choisir parmi cerisier, pommier, prunier, noisetier…). Nous cultiverons des légumes annuels, nous pourrons aussi installer des légumes pérennes, arbres et arbustes aromatiques (céleri perpétuel, laurier sauce, romarin…).

Progressivement nous favoriserons la biodiversité sur cet espace en y installant des fleurs vivaces pour les abeilles et les papillons, ainsi qu’un petit bassin peu profond, destiné à accueillir quelques poissons rouges (pour manger les larves de moustiques) et quelques grenouilles (pour manger les limaces, fléau des potagers bio).

Le sol étant aujourd’hui constitué d’une couche de terre végétale d’une vingtaine de centimètre posée sur les remblais issu du chantier de forage du puits et de construction de l’usine, nous l’améliorerons progressivement par apport de broyats de bois, tontes de pelouses, compost.

Nous pourrons utiliser l’eau de pluie collectée sur les toitures de l’usine et de la salle pédagogique, recueillie dans la citerne de 4m3. Nous pourrons aussi utiliser les composteurs mis en place, et accéder au local à outils de jardinage existant.

Éléments financiers :
- La fréquentation des ateliers « potager ensemble » sera gratuite.
- Pour des raisons de sécurité et d’assurance, il sera demandé une adhésion à l’association au tarif « usager « de 1 euro ou au tarif « adhérent actif » de 10 euros.
- Pour acheter du matériel et des végétaux, La Grande Ourse fera appel aux subventions des collectivités locales (Ville, GOSB, Département) dans le cadre des appels à projets.

Rythme des interventions : nous aimerions avoir accès au terrain et au local à outils deux fois par semaine, par exemple le mercredi après-midi et le dimanche matin.

Public : les ateliers sont destinés à tous les publics, avec toutefois une démarche particulière en direction des Villejuifois les plus modestes.

Ayant reçu l’accord écrit du responsable de la Semach, nous avons alors présenté le projet à la Ville, qui a donné son accord pour deux interventions hebdomadaires, le mercredi après-midi et le dimanche matin.

Mercredi 27 février 2019, nous faisions nos premiers pas dans le jardin de la Géothermie !

Et les ateliers potagers ouvrent au public mercredi 13 mars 2019.