Potagers ensemble 2018

, par Natalie Gandais

Origine

A l’issue de plusieurs rencontres - en 2017 et 2018 - entre associations villejuifoises engagées dans la solidarité et/ou le développement durable, sur les thèmes de la transition écologique, il s’avère que des projets, des sites, des rêves de potagers partagés existent, mais que le jardinage bio ne s’improvise pas, et que les potagers une fois plantés ont besoin d’être entretenus…

La Grande Ourse a vocation à promouvoir l’alimentation bio et végétarienne issue de produits locaux. Elle souhaite contribuer à des projets de potagers en organisant de la formation au jardinage bio et agro-écologique et en participant à de l’ accompagnement.

Cycle de formation en avril et juin

En partenariat avec le potager partagé de Sainte Colombe, La Grande Ourse propose un cycle de formation animé par la jardinière Hélène Hollard. Les deux premières journées auront lieu les 23 et 24 avril prochain, d’autres journées sont envisagées en juin.

Modalités d’inscription

La formation est destinée à des jardinier-e-s amateurs, représentant (ou non) d’associations locales. Les personnes qui bénéficient de la formation s’engagent à restituer les techniques et principes qu’ils auront appris, dans des potagers partagés existant ou en participant à la création de nouveaux potagers.

Le coût de la formation sera pris en charge par La Grande Ourse (qui demande une subvention au département) et/ou par les associations partenaires. La Grande Ourse est adhérente du SEL de Villejuif. La formation pourra être considérée comme un service offert en échange de bulles (la « monnaie » du SEL de Villejuif). Deux jours de formation correspondent à 800 bulles.

Lieu de la formation

Les journées du 23 et 24 avril se dérouleront au potager de Sainte Colombe (rue Sainte Colombe, dans le sud de Villejuif).

Et après ?
Il sera établi une liste des potagers partenaires, y compris les petits potagers qui pourront être créés sur des espaces publics après obtention d’un « permis de végétaliser » auprès de la mairie. Les modalités d’accompagnement seront alors précisées selon les besoins et la disponibilité des jardiniers formés.

Des bourses aux plantes seront organisées pour échanger et se procurer des graines et des plants de légumes.